pleure bebe

Comment savoir si bébé a du mal à respirer ?

La gêne respiratoire est un phénomène courant chez les nouveaux nés. Comme ces derniers ne peuvent pas encore s’exprimer, il n’est pas évident de le remarquer. Il faut donc se fier à certains symptômes et manifestations chez le nourrisson afin d’agir au plus vite. Respiration bébé, quand s’inquiéter ? Comment savoir si bébé a du mal à respirer ? On fait le point.

Respiration bébé quand s’inquiéter ?

La respiration d’un bébé est immature et bien différente de celle des adultes. Le rythme respiratoire d’un nourrisson est beaucoup plus rapide et irrégulier, notamment pendant son sommeil. Ceci dit, chez nombre des nouveaux nés, on constate une gène respiratoire qui est parfois consécutive à des maladies quelconques.

Il faut alors savoir détecter ce qui est anormal dans la respiration d’un nourrisson.

Quels sont les signes qui montrent que bébé a du mal à respirer ?

Nombreuses sont les raisons pour lesquelles la respiration d’un bébé peut être entravée. Chez les nourrissons atteints, les poumons sont rigides et les alvéoles tendent à s’affaisser complètement, vidant ainsi les poumons de leur air. Le bébé essaye alors d’inhaler de l’air, mais les anomalies dont il souffre, provoquent une gêne respiratoire qui se manifeste en général par les signes suivants :

  • Geignement à l’expiration
  • Respiration visiblement laborieuse et plus rapide
  • Respiration par l’abdomen
  • Battement des narines à l’expiration
  • Des narines dilatées
  • Des rétractations (traction des muscles thoraciques attachés aux côtes et au-dessous des côtes pendant la respiration rapide)
  • À chaque mouvement respiratoire, il se forme un creux à la base du cou du bébé pouvant atteindre le dessus des clavicules.
  • Le nourrisson à des sueurs froides
  • Une respiration de plus en plus faible et somnolente
  • Des lèvres bleutées signalent un cas de détresse respiratoire sévère

Toutes ses manifestations témoignent du fait que votre bébé connaît de sérieuses difficultés à inspirer et expirer de l’air.

Quelles sont les différentes causes d’une respiration anormale chez le nourrisson ?

Les causes d’une détresse respiratoire chez un tout petit peuvent être de différents ordres. Dans tous les cas, il faut consulter un médecin spécialiste tout de suite afin de vous faire établir un diagnostic fiable et prescrire le traitement à suivre. Des causes d’ORL sont les plus courantes :

  • Rhino-pharyngite : à cause de la congestion des muqueuses nasales, le bébé respire difficilement, en général avec la bouche ouverte.
  • Bronchiolite : la respiration du nouveau-né est rapide et superficielle
  • Laryngite : elle est plus fréquente la nuit. La gêne respiratoire est due à l’étroitesse du larynx, l’inspiration du bébé est lente et bruyante avec une voix rauque. La bronchite associée entraîne une respiration rapide, superficielle et des battements des ailes du nez du nouveau-né.

Les difficultés à respirer que connaît votre petit ange peuvent aussi avoir des causes pulmonaires :

  • Pneumopathie : respiration difficile et sifflante
  • Pneumothorax : présence anormale d’air dans la cavité pleurale
  • Mucoviscidose : une grande viscosité des sécrétions glandulaires entraînant des difficultés de respiration chez le bébé.

Respiration bébé, quand s’inquiéter ? Les différents symptômes énumérés et expliqués dans cet article vous permettront désormais d’être alerte en cas de difficulté respiratoire chez votre nourrisson.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.